Les Arts Décoratifs Turcs

Yazar : Celal Esad Arseven
Yayın Tarihi : 1952
Dil : Fransızca
Sayfa Sayısı : 360
Ölçü : 25 x 34,5 cm
Yayınevi : Milli Eğitim Basımevi
Bahsi Geçen : Celal Esat Arseven

Il est incontestable que dans le domaine de l'art décoratif aucun des peuples musulmans n'a pu s'élever au niveau atteint par les Turcs. Cela est dû sans doute au sentiment esthétique forme au commencement par une vie simple et contemplatif', conséquence des émigrations incessantes qui les mettaient en contact avec le pittoresque de différentes contrées et la beauté de la nature. Tout d'abord, dans leur vie nomade, ce sentiment se manifesta surtout dans la décoration de leurs tentes et de menus objets transportables comme tapis, armes, harnachements, tissus brodes, parures etc. La simplicité de leur croyance n'exigeant aucune idole, ne les amena à négliger l'art statuaire et à concentrer leurs efforts artistiques dans l'art décoratif. Cet art, qui correspondait parfaitement à la conception musulmane, fur en core développé par l'Islamisme. La religion musulmane en prohibant l'adoration des idoles, avait détourne les artistes musulmans de la peinture et de la statuaire. Tous leurs efforts se concentrent donc dans le domaine de l'architecture et de la décoration. La recherche du beau, dans les formes abstraites et dans l'harmonie des lignes et des couleurs, fut l'objet principal de leur activité esthétique, qui se manifesta surtout des lors dans l'art décoratif. La croyance en un Dieu unique d'un sublime grandeur, a conduit l'artiste turc musulman à chercher le beau dans l'unité. II visa à obtenir le plus grand effet décoratif par un seul motif place en un endroit convenable d'une surface à décorer, laissant ainsi à l'œil un champ libre que l'imagination pouvait enrichir de multiples formes du même motif. Dans ses compositions, l'artiste turc resta toujours rationnel et logique.
******